48h à Amsterdam

Canal à Amsterdam

La capitale officielle des Pays-Bas attire de très nombreux touristes tout au long de l’année. Au-delà des clichés sur les coffee shops et les dames du Red Light district, Amsterdam est une destination formidable pour un city-break mélangeant culture, découverte et art de vivre. Mi cité lacustre emblématique de l’architecture des siècles passés, mi métropole résolument ouverte sur le futur, la ville est aussi idéale pour les seniors voyageurs de par sa taille et la facilité de ses moyens de locomotion.

S’il n’est pas réaliste d’arpenter Amsterdam à fond en 48h, le centre historique se prête tout à fait à cet exercice. Un urbanisme imaginé au 17ème siècle, où se mêlent canaux et vieilles maisons bourgeoises, donne à la vielle ville une ambiance unique de jour comme de nuit. Mieux vaut oublier sa voiture ! La visite se fait à pied, en vélo ou en Tram. Suivez le guide !

Jour 1, matinée

Gare centrale Amsterdam
© Gare centPatrice Pellerin

Pour la quasi-totalité des visiteurs, la porte d’entrée d’Amsterdam est sans nul doute la gare d’Amsterdam Centraal. Terminus du Thalys, elle est également reliée à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol par TER en moins de 20 minutes pour la modique somme de 5 €. De loin, le meilleur rapport qualité/prix.

Entre le ballet permanent des Ferries qui accostent à l’arrière de la gare, les embarcadères des compagnies de croisières fluviales, le départ de plusieurs lignes de Tramway et le flot continu des voyageurs qui se déverse dans la ville, la sortie d’Amsterdam Centraal a un petit air de Main Street à Disneyland.

Vue sur le Noor Aùqterdam
© Patrice Pellerin

Avant de vous élancer à l’abordage de la ville, prenez le temps d’un arrêt côté fleuve pour admirer la vue sur le « Noord », l’un des districts de la ville, avec notamment l’architecture futuriste du Musée du Film Eye.

Pour bien commencer la journée, si vous preniez place à bord de l’un de ces bateaux de croisières fluviales ? En une heure de temps, vous aurez ainsi un véritable aperçu de ce qu’est le centre historique d’Amsterdam. Vous pourrez découvrir les différents quartiers et en apprendre plus sur l’architecture et l’urbanisation de cette ville atypique, construite sur l’eau. Prix moyen : 13 €

Jour 1, déjeuner

Votre croisière terminée, direction le quartier du Dam pour faire une halte sur la place du même nom, véritable centre géographique de la vieille ville. Il est grand temps de se restaurer ! Pourquoi ne pas essayer l’une des spécialités typiques du pays : les Pancakes. De très nombreux restaurant vous proposent ces crêpes épaisses et généreusement garnies en version salée (œufs, bacon, etc.) ou sucrée (aux fruits, avec de la chantilly,…). Les adeptes de la restauration rapide feront halte à l’une des innombrables friteries pour commander un cornet de « frites à la mayo »…

Jour 1, après-midi

Palais Royal Amsterdam
© PP

C’est parti pour une visite au gré des ruelles et des canaux ! Sur la place de Dam, vous pouvez d’ores et déjà découvrir le Palais Royal, mais aussi la version hollandaise du musée de cire Madame Tussauds. A partir de la place de Dam, il ne faut pas plus de 15 minutes à pied pour rejoindre le premier canal qui ceinture le cœur de la vieille ville.

C’est un véritable régal pour les yeux que de flâner le long des artères et des ruelles de cette cité qui allie tradition et modernité. En vous arrêtant sur les ponts, vous pourrez découvrir les « house boats » ; ces maisons flottantes construites sur des barges pour augmenter un parc immobilier naturellement restreint.

Canaux amsterdam
© Patrice Pellerin

Entre coffee shops et boutiques de fromages, votre promenade vous conduira immanquablement vers l’un des plus anciens canaux d’Amsterdam, le Singel, où se situe le célèbre Marché aux Fleurs : l’endroit incontournable pour acheter des bulbes de véritables Tulipes de Hollande. Non loin de là se trouve la fameuse place Rembrandt et ses statues de bronze qui représentent les personnages du tableau de Rembrandt « La Ronde de Nuit ». Plus vrai que nature !

Rembrandt Ronde de Nuit
© Patrice Pellerin


Jour 1, soirée

Il est temps de prendre possession de votre location ou de votre chambre d’hôtel. Amsterdam étant une ville touristique extrêmement fréquentée, il est plus que prudent de réserver votre logement à l’avance. En raison de la pression immobilière, les locations Airbnb de qualité sont généralement plus couteuses que les chambres d’hôtel. A noter : les Pays-Bas ont également une tradition de locations en dortoirs partagés, façon auberge de jeunesse. Une option certes moins exclusive mais nettement moins onéreuse.

Theatre Quartier rouge Amsterdam
© PP

Pour le diner, Amsterdam regorge d’offres de restauration. Cuisine flamande bien sûr mais aussi asiatique, sud-américaine, vegan, burgers et friteries. Avec la profusion de restaurants en centre-ville, vous n’aurez que l’embarras du choix. Une petite ballade romantique pour bien finir la soirée ? Les canaux, les ponts et les ruelles éclairés dans une ambiance tamisée ont quelque chose de féerique dans le calme retrouvé de la fin de soirée. Sauf si vous décidez de vous attarder dans le « célèbre » quartier rouge…

Jour 2, matinée

Pour élargir votre champ de visite et vivre la ville comme de véritables Amstellodamois, pourquoi ne pas louer un vélo ? Les loueurs sont partout et de nombreux hôtels fournissent directement cette prestation. Attention : à Amsterdam, les vélos sont prioritaires sur tout le monde ! Ils roulent vite et ne ménagent pas les piétons, même si ce sont des touristes. Mais surtout, ce sont des vélos sans frein à main. Il faut rétropédaler pour stopper. Simple mais surprenant pour qui n’en a pas l’habitude !

Vélos à Amsterdam
© Patrice Pellerin

Vous n’êtes pas amateur de petite reine ? Pas de problème ! Amsterdam dispose d’un formidable réseau de tramways et grâce au pass 2 jours GVB (Métro, Bus et Tramway), vous pourrez vous déplacer aisément dans la métropole hollandaise pour seulement 13,50 €.

Amsterdam est aussi la ville de tous les Musées. Si vous ne passez que deux jours sur place, il vous faudra faire un choix ! Le plus visité est sans conteste celui d’Anne Frank mais il y en a pour tous les goûts : Musée Van Gogh, Musée Rembrandt, Musée de l’âge d’or flamand, Musée Heineken, Musée du Cannabis, Musée du Sexe et de l’Erotisme … et, pour les amateurs, le Musée de la Torture.

Jour 2, après-midi

Métro Amsterdam
© Patrice Pellerin

Pour bien finir la journée, allez prendre un verre sur l’une des nombreuses terrasses (même en hiver) du Pipje, le nouveau quartier branché d’Amsterdam. Ambiance garantie ! Pour vous y rendre, il ne vous faudra qu’une demi-heure de marche en partant du centre-ville. Si la fatigue commence à se faire sentir, prenez le métro (très beau, très propre!) jusqu’à la station Vijzelgracht au pied du musée Heineken. Une station suffit (en fait, il n’y a que 3 station de métro dans la vieille ville).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.