Découvrez la République Tunisienne

À la fois proche et distante, La Tunisie se raconte par son histoire et sa longue tradition d’accueil. Longtemps privilégiée pour son tourisme balnéaire, elle tente aujourd’hui de diversifier ses centres d’intérêts touristiques tout en valorisant son patrimoine historique.

Capitale : Tunis
Temps de vol : 2h20 pour Tunis
Décalage horaire : aucun
La monnaie : Le dinar tunisien (1 TND ou DT en Tunisie = 0,30 euros) Un dinar se divise en 1000 millimes. Vérifiez ici le cours du jour
Langues : L’arabe est la langue officielle, mais le Français est pratiqué par la majorité de la population.
Meilleure saison : La Tunisie jouit d’un climat méditerranéen, chaud et ensoleillé l’été, plus frais (12°) et pluvieux l’hiver. Il vaut mieux se rendre dans le nord et sur les côtes de mai à octobre (on peut encore se baigner à l’automne). En revanche, pour les oasis du sud, préférer octobre ou novembre, ou encore juin car l’été, la chaleur y est difficilement supportable dans la journée.

Depuis la révolution du jasmin, en 2010, ce pays du Maghreb flirte avec la modernité. Ici, cas unique dans le monde arabo-musulman, les femmes et les hommes sont égaux devant la loi. Ici aussi, l’Islam côtoie la laïcité. Il fait bon flâner dans ce pays aux mille facettes, qui mérite plusieurs séjours pour découvrir ses plages, son désert ou sa culture.

La Medina d’Hammamet

Pour une envie facile de soleil et de mer, la destination offre près de 1300kms de plages que bordent de nombreuses stations touristiques réputées comme Gammarth, Hammamet, Sousse ou Djerba la Douce.

On y trouve désormais des centres de thalassothérapie réputés, dotés de superbes infrastructures et des hôtels de qualité qui ont fait évoluer le service aux clients avec des initiatives qui plaisent aux seniors comme les voiturettes pour se déplacer sur le complexe ou l’absence d’escaliers par trop rigides pour rejoindre les plages…

Carthage

Tunis, la capitale, est incontournable pour sa médina, son architecture art-déco et sa proximité de l’ancienne Carthage, patrie d’Hannibal. On apprécie le souk et les artisans qui martèlent le cuivre ou brossent la Chechia, le chapeau national tunisien. C’est un dédale de ruelles qui constituent l’un des points les plus forts à découvrir de la ville : la médina, bâtie sur une colline aux pentes douces qui est le cœur historique de la cité et abrite de nombreux monuments dont des palais, comme le Dar Ben Abdallah et le Dar Hussein, le mausolée beylical de Tourbet El Bey ou encore de nombreuses mosquées dont la grande mosquée Zitouna.

La Chechia, le couvre chef traditionnel

Autrefois enserrée dans ses fortifications aujourd’hui en grande partie disparues, elle est encadrée par les deux faubourgs populaires de Bab Souika au nord et Bab El Jazira au sud. Situé à proximité immédiate de Bab Souika, le quartier populaire d’Halfaouine où l’on trouve les restaurants à la cuisine la plus traditonnelle comme El Walima (35 Rue du Liban, Tunis) ou Essaraya (6 Rue Ben Mahmoud Boulevard Bab Menara, Tunis) qui au cœur de la Medina offre le mariage parfait entre la cuisine et le cadre.  

Tozeur, la porte du désert

Autre décor, autre visage, le Sud avec ses dunes de sable, ses oasis spectaculaires et ses palmeraies, Tozeur, Nefta ou kebili, points de départs pour des excursions dans le désert. Le Sahara tunisien, qui couvre environ 1/3 du territoire national, s’ouvre désormais à des méharées à dos de chameau et des balades à pied ou en 4X4. Et partout dans le pays, des sites archéologiques rappellent qu’avant nous, berbères, puniques, romains et arabes sont passés par là.

Anne le Goff

Pratique
Formalités d’entrée : Un passeport en cours de validité suffit. Une carte d’identité de moins de 10 ans est acceptée, mais à condition de voyager en groupe avec un TO. A l’entrée du pays, vous devrez remplir une fiche de renseignements des douanes. Gardez précieusement la partie dûment tamponnée qui vous sera remise : elle vous sera demandée en partant.
Voyager serein
Aucun vaccin n’est exigé pour entrer en Tunisie, mais il est conseillé d’être à jour avec ceux contre le tétanos, la polio, et la fièvre typhoïde.
Sur place, même si l’eau est potable au robinet, il vaut mieux boire de l’eau minérale, décapsulée devant vous, ou des canettes de soda. Evitez les viandes peu cuites, les fruits et les crudités non lavés. Il est prudent également d’emporter un antiseptique intestinal car piments et harissa règnent sur la cuisine tunisienne ! Ainsi qu’un traitement anti-diarrhéique style immodium, pour parer à la «tourista» si fréquente dès que l’on change ses habitudes alimentaires. Les pharmacies tunisiennes proposent les mêmes médicaments qu’en France, mais pour une sécurité maximale, contracter avant de partir une assurance de rapatriement sanitaire. Ne pas oublier de se munir d’une crème solaire efficace, car l’été le soleil est vif.
Temps fort de l’année : Le festival de la médina à Tunis, pendant le ramadan. Durant un mois, la vieille ville s’anime de concerts et de spectacles à la nuit tombée. C’est l’occasion de découvrir d’anciens palais et de vieilles demeures ouverts au public pour cette occasion.

A lire : Relire « Salammbo » de Gustave Flaubert et revoir « Un été à la Goulette » de Ferid Boughedir avec Michel Boujenah

Appel de France : Pour téléphoner de France en Tunisie, composer le 00 216 suivi du numéro à 8 chiffres de votre correspondant.

Aéroports internationaux : La Tunisie compte sept aéroports internationaux. Tunis Carthage, le plus important et le plus ancien aussi, est situé à 10km du centre ville. Le trajet est facile en taxi (moins de 5 TND – 2 à 6 euros selon circulation) mais exigez la mise en route du compteur car les arnaques sont fréquentes.

En fonction de votre destination, il est possible d’atterrir aussi à Djerba-Zrazis,- Gafsa-Ksar, Monastir-Habib Bourguiba, Sfax-Thyna,Tabarka, et Tozeur Nefta .

A faire – A ne pas faire – A ne pas dire :
La Tunisie est un pays musulman, évitez de choquer ses habitants en exhibant cuisses et décolletés, surtout en cas de visites de monuments. Shorts, mini-robes et monokinis sont à laisser dans la valise
– N’oubliez pas de laisser des pourboires car ils font vivre beaucoup de petits métiers ;
-Laissez vos chaussures à l’entrée d’une une maison particulière si vos hôtes le font
-N’hésitez pas à marchander dans les souks, cela fait partie du jeu.

Une course de chameaux à Douz

Insolite à faire:
– Une méharée dans les dunes à partir de Douz, située aux portes du désert. C’est devenu la spécialité de cet ancien lieu de rencontre des nomades. A pied, à dos de dromadaire ou en 4X4, ces expéditions encadrées par des guides chevronnés peuvent durer plusieurs jours. Après plusieurs nuits sous la tente, la magie du désert opère.
– Emprunter le « lézard rouge » un antique petit train qui conduit aux gorges de Selja, aux environs de Tozeur. Totalement vintage avec ses coussins en velours rouge, ce chemin de fer, construit en 1910, servait aux beys du Bardo qui se rendaient à leur résidence d’été de La Marsa. Pendant près de 2 heures, on profite d’un paysage incroyable. A ne pas rater.

Insolite à découvrir : L’architecture art déco dans les villes du nord. Si les immeubles de l’époque coloniale sont parfaitement entretenus à Tunis, ce n’est plus le cas de certaines maisons à Bizerte ou ailleurs qui tombent en désuétude, faute de propriétaires.

A savoir sur place : Ne changez pas tous vos euros en dinars en arrivant, il vous sera difficile – voire impossible – de les reconvertir en euros si vous n’avez pas tout dépensé sur place. Un bon prétexte pour revenir ?

Pour téléphoner de Tunisie en France: Composer le 00.33 suivi du numéro de votre correspondant sans le 0. La couverture de la téléphonie mobile est quasi générale en Tunisie, sauf dans quelques zones aux confins du désert.

Le wifi est largement présent en villes et dans les zones touristiques. Il est souvent de qualité inégale dans les localités de taille moyenne.

Voltage : 220 v comme tous les standards européens

Adresses & numéros utiles
Ambassade de France, 2 place de l’indépendance à Tunis Tél. : (216)71 105 11. Le consulat est à la même adresse, Tél. (216) 105 000
● Médecin francophone, formée à l’Université de Brest, Dr. Hédi TIRA
16, rue du Miel (Bab El Assal), Tunis Tél. 00 [216] (71) 566.905 ou son remplaçant Dr Faouzi CHARFI – 23, avenue de Paris – 1000 Tunis
Tél. : Cabinet : (00 216) 71 347 321 ou 71 240 018 Domicile : 71 746 377 – Mobile : 98 301 534
Le Français étant largement employé dans le pays on trouve facilement des praticiens capables de vous comprendre en cas de soucis.

Religion : 98% de la population est musulmane La pratique de la religion reste assez souple même si on assiste depuis quelques années à un renouveau religieux.

Crédits photos : alicia charlotte, Ledina, Abderrahmene El Mabrouk,rzig1971

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.